Logo

 

 Omelette créole de la Réunion 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette recette qui nous vient de la Réunion, ne déçoit jamais.

 

 

 

 

 

 

 

ja6 site search by freefind

 


Ingrédients pour 6 convives

  • 6 œufs

  • 4 gros piments verts

  • 3 branches d’oignon vert

  • 1 branche de thym

  • 1 oignon

  • 1 tomate

  • 1 cuillère à café de sel

  • 4 gousses d’ail

  • 1 morceau de gingembre

Indications de préparation

  • Couper en 2 et nettoyer les 4 gros piments, enlever les graines.
    Couper la tomate en rondelles et l’ail en tranches fines.
    Émincer l’oignon.

  • Casser les 6 œufs dans un bol.
    Ajouter l'oignon émincé puis la tomate.
    Ajouter les piments, le gingembre, le thym, l’ail et le sel.
    Mélanger.
    Battre l’omelette.

  • Verser l’omelette battues dans une poêle chaude.
    Laisser dorer des 2 côtés.

  • L’omelette sera bien cuite ou moelleuse selon le goût.
    Déguster chaud. 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

Située dans l'Océan Indien au dessus du tropique du Capricorne, la Réunion est à 210 km de l'Île Maurice, à 800 km de Madagascar et 9200 km de Paris...
Petite île tropicale, montagneuse et volcanique, d'environ 3 millions d'années. Sa superficie est de 2512 km², en fait, elle continue de grandir grâce au volcan de la Fournaise. L'autre volcan, le Piton des neiges est le point culminant de l'île, à 3069 m.
La Réunion, comme son nom l'indique, est une mosaïque de races vivants toutes en harmonie, et apportant à l'île une richesse culturelle et culinaire hors du commun.
Au fil d'une même promenade, l'on découvre une pagode, une mosquée, un temple tamoul ou une église. Les mariages croisés sont fréquents et donnent lieu à des métissages qui sont à l'origine des créoles de la Réunion.
La cuisine réunionnaise est composée essentiellement de riz, grains, cari et rougail. Tout cela était auparavant cuit au feu de bois. Toutefois on rencontre encore ce mode de cuisson qui, il faut le dire, procure un meilleur résultat.

 

 

Accès au site Original - ex - cuisine-collection.com , devenu :  ja6.free.fr

 




 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le gingembre

L’âne ne peut sentir le gingembre” affirme un proverbe marocain.
La finesse de son arôme et le piquant de son goût rehaussent aussi bien la cuisine salée que la pâtisserie. Il parfume vin, bière, thé et ginger ale.

Cru ou cuit, il relève les mets fades : riz, pâtes, épinards, et même les confitures. Il réveille un bouillon de volaille ou un gratin de légumes. Râpé ou haché, il entre dans de nombreux chutneys, pickles et curries, rehausse une salade de fruits.
Mouliné, il est indispensable au “4 épices” et remplace avec bonheur le sel pour assaisonner grillades, poissons et salades vertes...


L'oignon


Originaire de l’Asie et de la Palestine, l’oignon est cultivé depuis + de 5000 ans.
Apprécié des Égyptiens et des Hébreux, surtout cru, il possédait, aux yeux des Grecs de grandes vertus thérapeutiques.
En Europe, depuis la fin du Moyen Âge, l’oignon est l’un des piliers de la cuisine et de l’alimentation.
À la fois légume et condiment, jaune, rouge ou blanc, il vient de la Côte-d’Or, du Vaucluse, du Finistère et du Nord. Mais la production française demeurant insuffisante, il est aussi importé des Pays-Bas, d’Espagne, d’Italie et même d’Égypte.