Logo


 Gratin caussenard

 

 

 

 

 

 

Un gratin faussement rustique, léger, d'un goût délicat qui devrait plaire même aux enfants...

 

 

 

 

 

 

 

 

 









Ingrédients pour 6 convives

  • 500 G de Fromage blanc - frais et égoutté

  • 200 G de fromage de chèvre frais

  • 50 G de fécule de pommes de terre

  • 6 Œufs

  • 200 G de jambon blanc cuit à l’os

  • 50 G de beurre

  • 1 Gros oignon

  • 2 Échalotes

  • 50 G de beurre

  • 4 Cuillères à soupe de Chapelure

  • 40 G de d’emmenthal - râpé

  • Sel & Poivre

  • Ciboulette - hachée

Indications de préparation

  • Verser le fromage blanc bien égoutté dans un grand saladier. Ajouter le fromage de chèvre frais et mélanger.

  • Casser les 6 œufs et séparer les blancs des jaunes.

  • Mélanger les jaunes, la fécule et le lait.

  • Peler et hacher l'oignon et les échalotes. Ajouter ce hachis, et une bonne proportion de ciboulette hachée, au mélange jaunes d'œufs/fécule/lait.

  • Couper le jambon en tous petits morceaux, les poivrer. Les ajouter au mélange de fromages, tout en versant également l'autre préparation aux jaunes d’œufs et aux oignons. Bien mélanger.

  • Monter les 2 blancs d'œuf en neige ferme avec 1 pincée se sel, au fouet électrique. 

  • Les incorporer à la préparation précédente en conservant à la neige son mousseux. Ne pas remuer, mais couper la masse à la spatule, afin de faire pénétrer les blancs.

  • Beurrer un plat à gratin, puis verser le contenu du saladier. Lisser. Mélanger la chapelure (4 cuillères à soupe au maximum) -, 2 cuillères à soupe de cerfeuil haché et l'emmenthal râpé.

  • Étaler ce mélange à la surface du gratin et ajouter une dizaine de petites parcelles de beurre bien réparties.
    Enfourner dans le four pré­chauffé.

  • CUISSON à four chaud, à 220°c - Th 7/8, et cuire pendant ± 45 min.



 

 

 

 

 

 

 

 

C’est aux Sarrasins que nous devons de produire et de déguster tant de délicieux fromages de chèvre. Arrêtés à Poitiers au VIIIe siècle puis chassés de France, ces fiers descendants des Arabes nous ont laissés en repartant vers l’Espagne, leurs chèvres et leurs recettes de fromage.
Les plaines des bords de la Loire en sont devenues le berceau pour se répandre dans toute la France, notamment dans les Causses...

 

 

Accès au site Original - ex - cuisine-collection.com , devenu :  ja6.free.fr

 




 

 

 

 

 

 

 

 

Le fromage blanc

 

L'origine du fromage blanc remonte à la préhistoire...
Le caillé constituant le premier état de la fabrication des fromages, on l'a désigné depuis Pline l'Ancien par le qualificatif générique de son état : "mou", par opposition aux fromages vieillis et durcis.
Premier fromage des éleveurs et cultivateurs, il reste le fromage principal dans les campagnes pendant des siècles. De nouvelles appellations apparaissent à la fin du Moyen Âge et à la Renaissance : la caillebotte est une masse ou un morceau de caillé qui égoutte sur une étagère à claire-voie, la jonchée est celui mis à égoutter sur une jonchée - claie de paille. Ces 2 termes sont devenus aussi l'appellation commerciale de 2 fromages français spécifiques : la Caillebotte et la Jonchée.
L'Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, qui l'appelle "fromage pur", note, au XVIIIe siècle, qu'il "est grossier, peu lié, très disposé à aigrir. De fait, il est abandonné aux gens de la campagne".
Ce produit, initialement fabriqué à la maison ou par l'artisan fromager, connait avec l'industrialisation de nouveaux modes de fabrication et une diversification des procédés et recettes, notamment par l'emploi de lait pasteurisé.



Le jambon blanc
ou cuit




Le "jambon blanc" est une dénomination souvent utilisée par certains consommateurs
pour désigner l'ensemble de la famille des jambons cuits

La viande qui provient du membre postérieur du porc
(jambon) permet la préparation du jambon cuit.

Il existe 3 niveaux de qualité de jambon cuit :
- le jambon cuit supérieur
- le jambon cuit
- le jambon cuit standard

Dénominations Particulières :
• Le "jambon de Paris" diffère par sa forme usuellement rectangulaire.
• Le "jambon cuit à l'os" est cuit et se présente à la vente avec ses os (tibia, fémur, ).
• Le "jambon d'York" (anglais) a de plus subi une maturation lente.

Le jambon cuit se commercialise à la coupe au rayon traiteur ou préemballé.
Le poids des tranches varie généralement entre 35 et 65 g. 1 tranche moyenne pèse ± 50 g

Éviter de confondre jambon et épaule...