Logo


 Courgettes aux œufs - Müever

 

 

 

 

 

 

Türkiye - Turquie - ja6

La petite pointe d’ail mélanger à la sauce au yaourt donne à ce plat une flaveur inimitable…

 

 

 

 

 

 

 

Dans les verres, de l'ayran


ja6 site search by freefind



Ingrédients pour 4/5 convives

  • 3 courgettes

  • 3 œufs

  • 1 oignon

  • 2 branches de fenouil

  • 1/2 botte de persil plat

  • 1/2 botte d’oignons nouveaux

  • 3 cuillères à soupe bien remplies de farine

  • 1 cuillère à café de levure chimique

  • 10 cl d’huile d’olive

  • Sel & poivre

Indications de préparation

  • Laver les 2 courgettes, couper les 2 extrémités puis les éplucher sommairement.

  • Éplucher l'oignon et le râper avec les courgettes.

  • Essorer ce mélange afin d'enlever une bonne partie de l'eau.

  • Laver les branches de fenouil et les hacher finement.

fenouil - ja6

  • Laver et émincer le persil.

  • Laver, éplucher et couper en rondelles les oignons nouveaux en gardant la partie verte.

  • Ajouter au mélange de courgettes et oignons râpés : le fenouil, le persil, les oignons nouveaux, les 3 œufs, la levure chimique et la farine.

  • Saler et poivrer. Mélanger encore.

  • Dans une poêle, chauffer l'huile d'olive.
    À l'aide d'une cuillère à soupe, préparer des petites crêpes du mélange puis les frire des 2 côtés.

  • Égoutter sur un papier absorbant et servir chaud avec la sauce au yaourt.



 

 

 

 

 

 

 

 

Pour les femmes turques, la cuisine est un Art et une affaire de famille.
Comme dans tous les pays méditerranéens, c'est une cuisine de mères dont les recettes sont souvent jalousement gardées. En tout point exquise, la cuisine turque bénéficie des raffinements de la cuisine ottomane et d'une multitude d'influences étrangères.
Elle tient aujourd'hui de ses origines : nomade avec l'utilisation du yaourt et de la viande grillée, agricole avec la présence du boulgour et de céréales, aristocratique comme en témoignent le façonnage délicat de farcis, feuilletés et desserts.
Riche, variée, très colorée, elle fait largement appel aux : légumes : aubergines et courgettes notamment, fruits, céréales : riz et blé, et à l'huile d'olive.
Les légumes sont cuisinés avec de la viande afin d'obtenir un repas complet ou simplement avec de l'huile d'olive. Le repas turc se compose généralement d'un plat chaud, accompagné souvent de riz, suivi d'un légume à l'huile d'olive.
Les plats sont censés mettre en valeur la saveur de l'ingrédient principal et non la masquer sous des sauces et des épices. Herbes et épices d'ailleurs sont utilisées avec parcimonie et grande originalité.
La cuisine turque est excellente pour la santé, proche des recommandations du régime crétois qui participe à la diminution des risques de cancers et de maladies cardiovasculaires… - 1991

 

 

L’ensemble de toutes les sensations sapictives (saveurs), olfactives (odeurs), mécaniques, thermiques, trigéminales…  est  le GOÛT.

Perçu par la physiologie, il est interprété par le cerveau, qui lui associe des qualités d’après les expériences individuelles ou sociales (souvenirs, émotions, apprentissages, etc.).
Certains spécialistes de science des aliments ont proposé un terme regroupant la saveur et l’odeur : la FLAVEUR
Mais pourquoi associer ces 2 sensations alors que la flaveur n’est pas accessible ?
On ne peut mesurer la somme de la saveur et de l’odeur (au mieux, on le voit avec les résultats relativement récents sur les OBP, on commence à apprécier expérimentalement les odeurs, et jamais on ne la perçoit, puisque notre goût mêle indissociablement saveurs, odeurs, et autres sensations).
La flaveur, ni perceptible, ni mesurable demeure un concept intello-poétique et la neurophysiologie explique que le mot "flaveur" n’a pas sa place en français.
De fait, l’introduction en français du mot "flaveur" semble résulter - comme souvent - d’une confusion avec l’anglais.
Selon le British Standards Institute : (traduit) "Flaveur : La combinaison de la saveur et de l’odeur… influencée par les sensations de douleur, de chaleur et de froid, et par les sensations tactiles".
Ainsi le mot "flaveur" serait une traduction fautive du mot anglais flavor, lequel est la juste traduction du mot français "goût".
Mais le mot "Goût" demeure définitivement trop trivial pour le critique culinaire, la publi-journaliste ou le chroniqueur spécialisé.
Pire, le public comprendrait en toute simplicité le propos, au détriment de cette part, souvent nécessaire, de mystère, de poésie voire de snobisme...

 

 

Accès au site Original - ex - cuisine-collection.com , devenu :  ja6.free.fr

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'ayran

L'ayran est une boisson lactée très prisée en Turquie.
On le prépare avec 1/3 de yoghourt frais de brebis ou de chèvre, 2/3 tiers d'eau de source et 1 pincée de sel.

L’ensemble est mixé ou battu énergiquement au fouet…
Une boisson rafraîchissante, hydratante riche en sels minéraux. Les Kurdes l’appellent dawé.



La courgette

 

 

Courge, nom courant de diverses cucurbitacées cultivées pour leur fruit comestible : citrouille, potiron, courgette, etc... Les courgettes sont une variété de courge estivale. Vertes ou jaunes, elles se récoltent 4 à 6 jours après la floraison.
Trop vieilles ou trop grosses, elles deviennent amères. Les courgettes ne demandent que très peu de préparation et un temps de cuisson très court. On peut les cuire à la vapeur, à l’eau bouillante, à la poêle ou au four; elles sont également délicieuses frites ou farcies.



Le fenouil

Originaires de France et d'Europe, sont vendues sous ce nom 2 plantes différentes :

• Une ombellifère méditerranéenne, à longue tige terminée par de petites feuilles jaunes.

• Le fenouil de Florence ou ''fenouil doux'' aux tiges renflées à la base, imbriquées les unes dans les autres et formant un bulbe.
La plante est aromatique d'une flaveur anisée, chaude, camphrée, légèrement piquante et sucrée.

D’origine méditerranéenne, dont le nom provient de "foin", le fenouil est très apprécié dès l’Antiquité pour ses vertus médicinales et utilisé en tant que condiment.
À partir du Moyen-Âge, les Italiens le cultivèrent pour la fabrication de solutions antiseptiques et amincissantes. Le fenouil faisait alors partie des herbes ayant le pouvoir d’éloigner les démons… !