Logo


 Tarte aux thon, oignons
     et amandes

 

 

 

 

 

 

Une tarte riche en saveurs, presque un plat unique...  

 

 

 

 

 

 

 

 

 









Ingrédients pour 6 convives

  • 1 Pâte brisée ( 250 g farine – 125 g de beurre – 1 jaune d’œuf)

  • 2 Boites de thon à la tomate de 160 g

  • 2 Gros oignons ou 200 g d'oignons - émincés surgelés

  • 80 G d'amandes - effilées

  • 50 G d’emmenthal - râpé

  • 4 Œufs 

  • 40 Cl de crème fraîche liquide

  • 2 Cuillères à soupe d'herbes hachées : persil,  ciboulette

  • 2 Cuillères à soupe d'huile d'olive

  • Sel & Poivre

Indications de préparation

  • Confectionner la pâte brisée – la sortir du réfrigérateur 20 min avant usage.

  • Préchauffer le four à 180°c - Th 6.

  • Disposer la pâte dans un moule à tarte de 28 cm de Ø. Réserver au réfrigérateur.

  • Dans une poêle avec l'huile chaude, faire blondir les oignons émincés à feu moyen pendant environ 5 min.

  • Dans une autre poêle, faites griller sur feu vif les amandes effilées, sans matière grasse, pendant 1 min.

  • Dans un saladier, battre les œufs avec la crème.

  • Ajouter le thon égoutté et émietté, les oignons, les amandes et les herbes. Saler, poivrer et mélanger.

  • Verser le tout sur le fond de tarte, parsemer d’emmenthal et cuire au four pendant 40 min.

  •  Une tarte à déguster tiède ou froide !



 

 

 

 

 

 

 

 

 

Accès au site Original - ex - cuisine-collection.com , devenu :  ja6.free.fr

 




 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Thon

 



L’appellation ''thon'' est réservé, en France, à 5 espèces de poissons : Le germon, rare à chair blanche d'une saveur délicate, qui demande une cuisson rapide, l'albacore, le thon rouge vendu frais, le patudo et le listao.

Le thon est un poisson rond, dense et d'aspect robuste et sportif. Il possède une robe métallique et bleutée. Son dos est pourvu de 2 nageoires en dents de scie. Petit, on le nomme le ''bonite''. Il mesure en moyenne de 1 à 2 m pour le thon blanc dit germon et peut atteindre 3 m et plus lorsqu'il s'agit du thon rouge. Celui-ci pèse jusqu'à 300 kg... Son corps est bleu-noir sur le dos, ses flancs sont argentés.
Sa chair est surtout recherchée par les ''conserveurs''.

Le thon rouge arrive sur les côtes françaises méditerranéennes dès avril, et sur les côtes basques et landaises 1 mois + tard, et se dirige vers la mer du nord afin de passer l'été.

Le thon blanc est péché de 3 manières différentes en début de saison, de juin à août, il est pêché à la ligne et au filet maillant, puis en fin de saison, au chalut pélagique. Il vit le + souvent en surface mais descend parfois jusqu'à 500 m de profondeur en eau plus chaude.
Une chair ferme, compacte, très protéiné, peu calorique, on peut le préparer à la tahitienne avec coco et citron vert. Au Pays Basque, le thon a une telle importance qu'il a sa fête annuelle, début juillet à St-Jean-de-Luz. C'est le poisson de la cité. Frais et grillé (en darne), il s'accommode ''à la basquaise'' ou encore aux oignons et aux piments. Préparé à base d'huile d'olive et de divers légumes, le ragoût de thon, servi dans une grande cassolette de terre, devient ''marmitako''. Que dire de la ventrêche de thon...

Nota : Sa teneur en protéines très élevée explique l'action de certains de ses constituants, comme les acides aminés, dont l'histidine. Un thon venant d'être péché peut être considéré comme stérile, mais sa mort occasionne rapidement un développement bactérien. Un thon contaminé ne présente aucune modification organoleptique (odeur, couleur, saveur, consistance) et n'est donc pas forcément écarté du circuit alimentaire ! Aussi consommer du thon cru demande-t-il beaucoup de précautions : avoir la garantie d'un poisson frais, le réfrigérer immédiatement après son achat dans un emballage alimentaire propre, et le consommer le jour même de l'achat.
Pour autant, il faut savoir que tous ces risques disparaissent à la cuisson. Ouf!