Logo


 Bucatini, saucisse et pancetta
         Bucatini alla Posillipo

 

 

 

 

 

 

 

L'essentiel est que la famille ou les amis soient attablés et attendent les pâtes - non l'inverse !

Les pâtes n'attendent pas.
Les cuire, les assaisonner puis servir immédiatement. 


En Italie, on les déguste dans des assiettes creuses qui évitent les éclaboussures de sauce et qui conservent mieux leur chaleur.
On ne les sert jamais en énorme monticule.
L'idéal reste cependant de toujours fournir des assiettes chaudes.
Pour déguster les pâtes à l'instar des Italiens, n'utiliser que la fourchette, avec laquelle on soulève ensemble les pâtes et la sauce.
Dégager un petit espace au bord de l'assiette et tourner la fourchette.
L'astuce basique, consistera à n'entortiller qu'une petite quantité à la fois...

Buon appetito

 

 

Cette recette porte le nom d'un célèbre restaurant de Palerme, la Trattoria Antico Posillipo.

Posillipo, nom d'une banlieue située sur une colline résidentielle du bord de mer, au nord ouest de la baie de Naples de l'autre côté du Golfo di Napoli (donc à 310 km à vol d'oiseau de Palerme). 
Une recette riche et nourrissante dont la seule difficulté réside dans la qualité des ingrédients...

 

 

 

 

 

 

 

   Dans les verres, sans surprise, un Chianti classico voire un Salice Salentino (± 5 €-2013), pour rester thématique.

ja6 site search by freefind



Ingrédients pour 4 convives

  • 120 g de saucisse de porc - de Toulouse par ex.

  • 400 g de tomates olivettes ou cerises

  • 1 cuillère à soupe d'huile d'olive

  • 1 ou 2 gousses d'ail - pilées

  • 120 g de pancetta affumicata - grossièrement haché.
    À défaut: poitrine fumée ou bacon fumé sans couenne...

  • 1/2 botte de persil frais - haché

  • Sel et poivre noir du moulin

  • 400 g de bucatini secs

  • 4 à 5 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse

  • 2 jaunes d'œufs

Indications de préparation

  • Émietter grossièrement la chair de la saucisse au couteau, en veillant à ne pas laisser de morceaux de peau.

  • Réduire les tomates en purée, au robot ou au mixeur.

  • Préchauffer l'huile dans une casserole de taille moyenne, ajouter l'ail et le faire revenir sur feu doux 1 ou 2 min.
    Retirer l'ail avec une écumoire et le jeter.

  • Ajouter la chair à saucisse et la pancetta ou le bacon et cuire à feu doux entre 3 et 4 min.
    Remuer en permanence avec une cuillère en bois afin de fragmenter la chair de la saucisse qui devra dorer et être complètement en miettes.

  • Ajouter la purée de tomate dans la casserole avec la moitié du persil. Saler et poivrer.
    Mélanger et porter à ébullition, en grattant la chair à saucisse qui collerait au fond de la casserole.
    Baisser le feu, couvrir er laisser mijoter ± 20 min, en remuant de temps à autre.
    Goûter et rectifier l'assaisonnement si besoin est.

  • Pendant ce temps, cuire les pâtes dans de l'eau bouillante salée, jusqu'à ce qu'elles soient al dente, c'est-à-dire tendres mais encore fermes sous la dent.

  • Verser la crème et les 2 jaunes d'œufs dans un grand saladier chaud et battre à la fourchette.
    Saler et poivrer.
    Dès que les pâtes sont cuites, les égoutter puis les transvaser dans la sauce à la crème.
    Remuer afin de bien enrober les bucatini, puis verser la préparation de chair à saucisse dessus et mélanger.

  • Servir les pâtes immédiatement dans des assiettes creuses, chaudes de préférence, saupoudrées du reste de persil.



 

 

 

 

 

pâtes - ja6

 

Accès au site Original - ex - cuisine-collection.com , devenu :  ja6.free.fr

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les bucatini


Les bucatini - singulier: bucatino - est un type de pâtes alimentaires longues et creuses originaires traditionnellement de la région du Latium.
Leur nom vient de l'italien bucato, qui signifie "percé".
D'une longueur de 25 à 30 cm et de 3 mm de Ø, les bucatini se situent à mi-chemin entre les pâtes de longues dimensions et les pâtes courtes de forme tubulaire.
Ils s'accompagnent habituellement d'une amatriciana bianca (dite aussi à la Gricia) ou rossa (avec tomates) ainsi que d'autres sauces telle une carbonara.
Leur temps moyen de cuisson est de 9 min.



La pancetta

 


La pancetta est la version italienne du bacon.
La couenne est éliminée puis la viande assaisonnée de sel, de poivre et d’épices, notamment de muscade, genièvre, girofle et cannelle, en fonction de la tradition de l’artisan.
On la fait sécher pendant 2 semaines, puis on la roule dans un étui semblable à celui utilisé utilisé pour le salami.
Son goût est moins salé que celui du prosciutto, mais on peut la consommer crue.
La pancetta donne un goût incomparable aux plats qu’elle agrémente et sa saveur mi-douce, mi-sucrée est irremplaçable.