Logo


 Lapin à l'ail des ours

 

 

 

 

 

 

 

Un lapin mijoté fort en saveur...  

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Ingrédients pour 2 convives

  • 1/2 lapin - prêt à l'emploi

  • 1 oignon

  • 6 cl de vin blanc sec

  • 20 cl de bouillon de viande

  • Sel & Poivre

  • 1 cuillère à soupe de beurre

  • 1 cuillère à soupe de farine

  • 30 g d'ail des ours

  • 15 cl de crème aigre (ou fraîche avec citron)

  • Jus de citron

Indications de préparation

  • Couper le lapin en morceaux.

  • Peler et couper en 4 l'oignon.

  • Amener le vin blanc et la moitié du bouillon de viande à ébullition.
    Ajouter les morceaux de lapin avec l'oignon, le sel et le poivre et laisser mijoter ± 1 heure sur feu doux, jusqu'à ce que la viande soit tendre.

  • Sortir les morceaux de lapin et réserver.

  • Pour la sauce, passer le fond au chinois, puis l'amener à ébullition avec le reste du bouillon de viande.
    Bien malaxer le beurre et la farine, ajouter à la sauce en tournant et laisser frémir quelques minutes.

  •  Trier l'ail des ours, le rincer et le ciseler.

  • Incorporer l'ail des ours et la crème aigre à la sauce et rectifier l'assaisonnement avec sel et jus de citron.

  • Réchauffer les morceaux de viande dans la sauce et servir bien chaud.



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Accès au site Original - ex - cuisine-collection.com , devenu :  ja6.free.fr

 




 

 

 

 

 

 

 

L'ail des ours

 

 

L'ail des ours - Allium ursinum - (du celtique all : brûlant et du latin ursus : ours) est une plante herbacée vivace de la famille des Alliacées.
Bien sur les ours en mangent après leur hibernation...
C'est une plante de sous-bois frais et ombragés, à fleurs blanches de 20 à 50 cm de h. Lorsque son feuillage est légèrement froissé, la plante dégage une forte odeur caractéristique d'ail.
Il fut très utilisé en Europe et en Asie.

On peut manger son bulbe et ses feuilles comme légume ou condiment. Il est excellent cru dans les salades. Ses feuilles se préparent sous forme de pesto, de soupe ou encore comme épice dans des salades ou des tisanes. On pourra le cuire à l'instar des épinards, le consommer sur des tartines avec du séré, ou encore dans du yaourt nature...



Le lapin

 

 

Le lapin, mammifère rongeur,  fut longtemps considéré comme une calamité, en raison des dégâts qu’il causait et de sa prolificité.

Jusqu’au XVe  siècle, on l’appela “connil” ou “connin”.

Symbole de fécondité, le lapin fut souvent associé aux plats de Pâques.