Logo

 

 Canapé Diva 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 






Ingrédients pour 6 convives

  • 12 Tranches de pain de mie

  • 4 Cuillères à soupe de mayonnaise

  • 3 Avocats

  • 1 (le jus d’un) citron

  • 3 Tomates

  • 12 Tranches fines de lard fumé

  • Fleur de sel & poivre noir du moulin

Indications de préparation

  • Griller les 12 tranches de pain de mie puis les laisser refroidir.  

  • Les tartiner ensuite d’un peu de mayonnaise.

  • Peler les avocats, les partager en 2, retirer le noyau et les découper en tranches d' ½ cm d’épaisseur.

  • En placer 4, au fur et à mesure, sur chaque canapé. Arroser aussitôt de jus de citron. Saler et poivrer.

  • Laver, essuyer les tomates.
    Les couper en fines rondelles et les disposer sur les canapés.

  • Partager les tranches de lard en 2. 

  • Les faire griller sous la rampe du four ou les faire revenir vivement à la poêle, sans matière grasse, afin de les rendre bien croustillantes.

  • Les répartir ensuite 2 par 2, sur les rondelles de tomates.

  • Disposer les canapés sur le plat de service et servir frais.


La seule règle qui régisse la composition des amuse-gueules et des canapés est de pouvoir se manger à l'aide d’1 seule main & en 1 seule bouchée !
Il faudrait idéalement couper chaque toast en 4... 
À la rigueur en 2, en forme de triangle par ex.




 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Accès au site Original - ex - cuisine-collection.com , devenu :  ja6.free.fr

 




 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'avocat

 


"Persea gratissima" est le nom du fruit de l'avocatier, un arbre haut de 10 à 15 m, lointain cousin du laurier.
Typiquement mexicain, déjà apprécié des Aztèques, qui l’appelaient "ahua quati", ce qui signifie beurre de la forêt. C’est un nom qui lui convient bien, car sa chair, d’un jaune pâle tirant sur le vert, a la douceur et l’onctuosité du beurre quand elle est bien mûre.
L'avocat fut introduit en Espagne par les conquistadors, à la fin du XVIe siècle. Acclimaté dans l'Île Maurice dès 1758, il apparaît tardivement sur nos tables dans les années 50. L’avocat, dont il existe plus de 400 variétés, est riche en m.g, en sels minéraux (potassium) et en vitamines (surtout A). En Europe, on le trouve toute l’année.
Les fruits sont récoltés, alors que leur chair est encore très dure, afin qu’ils supportent bien le transport. Leur arôme typique et la douceur de leur goût noisetté ne se développent qu’à l’état de maturité totale, lorsque la chair cède légèrement sous la pression du doigt. Les fruits encore durs mûrissent en l’espace de 2 à 5 jours, à la t° ambiante, lorsqu’ils sont enveloppés dans du papier journal.
Cette chair fragile, à préparer au dernier moment, doit être aussitôt arrosée de jus de citron quand le fruit est ouvert, car elle s’oxyde et noircit au contact de l’air. La peau qui contient une substance toxique, est impropre à la consommation, mais son goût est si repoussant que le risque est pratiquement nul.