Logo

 

 Français 

 

 

 

 

 

 

 

 

Du muscle et un vrai parfum de framboise pour un cocktail redoutable… bien plus amusant que le désormais classique "Kir" du bon chanoine (1876-1968) !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ja6 site search by freefind Advanced




Ingrédients

  • 1/6 de crème de framboise ou crème de cassis.
    Pas du sirop, de la crème !

  • 1/6 d’Armagnac

  • 4/6 de Muscadet-sur-lie

Indications de préparation

  • Préparer directement dans un verre à eau sur pied.

  • Verser 1/6 de crème de framboise, 1/6 d’Armagnac et  4/6 de Muscadet.

  • Brasser avec la cuillère à mélange. Servir frais.

 

 

 

 

 

The O.M.S recommends that women abstain during pregnancy and that if they choose to drink, they should drink no more than 1 or 2 units of alcohol once or twice a week and should not get drunk.




 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://ja6.free.fr/imagesfichiers/f103.jpgBARON DE SIGOGNAC

Joseph Vaghi, un italien, racheta le château de Lamothe en 1924, son fils Bruno y planta un vignoble. Cette maison fermement attaché à la tradition dispose d’un stock prodigieux de vieux armagnacs : tous les millésimes de 1920 à 1984. 10 autres millésimes remontant à 1866 – environ 850 € - 2008.
Le Vaghi de 1975, originaire du Bas-Armagnac, est un merveilleux armagnac qui remplit la bouche. Distillé selon l’ancienne norme de 55%, élevé en chêne noir de Monlezun.
Embouteillé avec sa couleur naturelle et à sa richesse alcoolique au sortir du fût: 49%. Cette distillation à basse teneur alcoolique lui confère une complexité étonnante qui allie goût de terroir et nuances piquantes et fruitées...

 

Lorsque l’on prépare les cocktails directement dans le verre, verser toujours les alcools les moins forts en premier, sauf indication contraire.
Utiliser de la glace préparée en gros cubes, que ce soit pour agiter ou pour servir.

Les cocktails doivent être servis glacés. Placer les verres vides dans le réfrigérateur ou dans le freezer 1 h avant de servir.
Ne pas oublier que les cocktails, s’ils doivent être bons, doivent aussi être agréables à l’œil. Décorer avec des cerises à cocktail qui sont le plus souvent au marasquin, des olives farcies, des tranches de fruits frais, des brins de menthe, et des oignons à cocktail : petits oignons au vinaigre blanc.
Utiliser des oranges et des citrons non traités.

Afin d’améliorer encore la présentation de vos cocktails, givrer les verres : passer le bord des verres dans du jus de citron, puis les retourner sur une soucoupe contenant du sucre ou du sel fin pour les cocktails à base de tequila.
1 trait correspond généralement à  3 à 5 gouttes de liquide

 

 

 

 

Accès au site Original - ex - cuisine-collection.com , devenu :  ja6.free.fr

 




 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Apéritif

 

 

Le mot date de 1750 et signifiait alors: “Qui ouvre les pores, les canaux, et les vaisseaux”.
Sa vocation première fut donc d'ouvrir l'appétit et ce n'est qu'en 1890 qu'il désigna une boisson à base de vermouth, de quinquina ou de gentiane, avant de recouvrir toute boisson conviviale, alcoolisée ou non, précédant le repas.

 


L'armagnac

À cheval sur 3 départements, le Gers, les Landes et le Lot-et-Garonne, l'appellation Armagnac se divise en 3 régions distinctes avec lesquelles on ne plaisante pas. Le Bas-Armagnac, la Ténaréze et le Haut-Armagnac se disputent, les experts et les connaisseurs afin d’imposer leur suprématie et gagner ainsi les faveurs des amateurs français et surtout étrangers.
Sorti de ces querelles de clocher dignes du célèbre d’Artagnan, il fait bon découvrir en pays de Gascogne cette eau-de-vie aux multiples facettes.
Il est malheureusement très difficile pour un néophyte de comprendre toutes les subtilités de l'étiquetage des armagnacs. En effet, le millésime n'a que peu d'importance si l'eau-de-vie n’a pas vieilli un nombre d'années suffisantes avant d’être mise en bouteille. Même si les grands connaisseurs s'accordent pour dire que certains millésimes sont exceptionnels, tous donnent au terroir une grande importance. Les armagnacs issus du secteur
des ''Grands-bas'', sont les plus prisés. Ceux vieillis 5 ans et + peuvent porter les dénominations suivantes : Extra, Hors d’Âge, Napoléon, Vieille Réserve, X.O. (Extra Old).

Une bouteille portant une petite étiquette avec le millésime 1985, la mention Vieille Réserve, 25 ans d’âge et ayant pour provenance un des villages situés dans le secteur des ''Grands-Bas'', est l'assurance quasi certaine de posséder une petite merveille. Attention, seule l’étiquette est importante, poussière, cachet de cire rouge et toiles d'araignée n'ont jamais donné, à eux seuls, de bons Armagnacs !

 


Le muscadet

 

Si la présence de vignes dans le pays nantais dès l'époque romaine ne fait aucun doute, c'est au XVe siècle qu'apparu le cépage "la folle blanche" - qui donne aujourd'hui le Gros Plant.
Au XVIIIe, les viticulteurs tirèrent le premier muscadet de plants de “melon”. Le cépage est aussi appelé melon de bourgogne, car ses feuilles ont une forme de melon, de plus il a été importé de Bourgogne après le terrible hiver de 1709 qui dévasta le vignoble.

Blancs et secs, les muscadet se déclinent aujourd'hui en 4 appellations : "Coteaux de la Loire" à l'Est, "Sèvre et Maine" au Sud de Nantes, "Grand-Lieu" autour du lac éponyme, et tout simplement "Muscadet" en dehors de ces 3 terroirs.
Ces vins sont vinifiés selon les méthodes habituelles ou sur lie: après la fermentation, les lies - dépôts de fond de cuve - sont laissées jusqu'à la mise en bouteilles. Les lies permettent d'éviter l'oxydation et enrichissent la matière du vin.
Un léger "perlant" - gaz carbonique dissous - peut être présent du fait de l'absence de transvasement.
Le muscadet est souvent considéré comme un petit vin.
À tort... car la région compte de plus en plus de vignerons talentueux qui produisent des vins étonnants de qualité.
Les meilleurs muscadets peuvent vieillir et se bonifier sur 10 ans et + …  
Néanmoins, la qualité du Muscadet varie beaucoup d'une exploitation à l'autre, comme son prix...
Ce vin accompagne à merveille fruits de mer, crustacés et poissons.  - 2008