Logo


 Poires au vinaigre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces poires se marient délicieusement avec le gibier, le rôti ou les côtelettes de porc... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








Ingrédients pour 5 convives

  • 1,5 kg de poires

  • 1 Citron

  • 400 g de sucre en poudre

  • 50 cl de vinaigre blanc

  • 30 g de gingembre frais

  • Clous de girofle

  • 9 Petits bâtons de cannelle

  • 1 Pincée de noix de muscade - râpée

Indications de préparation

  • Prélever le zeste du citron et le tailler en fines lanières.

  • Peler le gingembre et l'émincer en lamelles.

  • Porter à ébullition 50 cl d'eau additionnée du vinaigre et du sucre en poudre.

  • Ajouter le zeste de citron, le gingembre, la cannelle et la noix de muscade.
    Retirer du feu dès la reprise de l'ébullition.

  • Peler les poires, les couper en 2 puis en retirer le cœur.
    Piquer chaque moitié d' 1 clou de girofle.

  • Les plonger ensuite dans le mélange précédent et les laisser pocher, sur feu doux pendant ± 10 min.

  • Laver soigneusement le bocal. Égoutter les poires et les disposer dans le bocal.

  • Prolonger la cuisson du liquide de pochage, sur feu doux, pendant 20 min, avant de le verser chaud sur les fruits.
    Attention. les poivres doivent être entièrement recouvertes !

  • Enfin, fermer le bocal avec du papier Cellophane ou du papier sulfurisé.

  • L'entreposer à l'abri de la lumière et de la chaleur.



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Accès au site Original - ex - cuisine-collection.com , devenu :  ja6.free.fr

 




 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La poire

 

 

Est-elle comme bon nombre de nos fruits usuels, originaire de la Chine où on l'aurait cultivée voici déjà 6000 ans? Vient-elle plutôt de centrale, entre le Cachemire et la Mésopotamie. Il est probable que le poirier sauvage croît spontanément
dans toutes les régions un tant soit peu tempérées de l'immense Eurasie, mais faut alors des yeux très avertis pour en identifier les fruits, surgissant minuscules après floraison remarquablement éphémère...

Les premières poires cultivées furent sélectionnées dès l’époque préhistorique à partir d’arbres sauvages originaires d’Asie Mineure. Bien connue des Grecs et des Phéniciens, les Romains eux, cultivaient des variétés améliorées, et l’appréciaient crue, cuite ou séchée au soleil. Il en faisait déjà une boisson fermentée. Au temps de Caton, il existait au moins 6 variétés de poires différentes. Pline en mentionne 41, Palladius 56... En Italie médiévale, une liste destinée au grand-duc de Toscane, Cosme III en cite 209. La Quintinie, jardinier de Louis XIV, a dénombré 500 variétés de poires, mais a surtout privilégié la poire à cuire ''Catillac'' pour le Potager du roi. La création de la plupart de nos variétés modernes fut surtout l’œuvre de quelques arboriculteurs passionnés français et belges de la fin du XVIIIe siècle.



Le vinaigre blanc





Encore appelé vinaigre d'alcool ou de cristal.
D'alcool, il n'en a que le nom, puisque le vinaigre blanc commun est réalisé à partir de la distillation du vinaigre de malt ou le + souvent d'un simple mélange d'eau et d'acide acétique à hauteur de 6 à 8% - Acide acétique qui, lui, est obtenu par fermentation d'alcool de betterave ou de maïs.

Le vinaigre blanc est surtout utilisé afin de conserver divers condiments, tels les cornichons, câpres, petits oignons... et autres.
Il possède les 2 avantages par rapport aux autres vinaigres, d'être incolore et bon marché.

Mentionné en tant qu'ingrédient dans certaines recettes, il est par ailleurs un remarquable nettoyant multi-usages pour l'entretien de la maison.