Logo

 

 Boulettes de fromage frais
       au sirop - Rasgulla
 

 

 

 

 

 

 

 

Ces boulettes de fromage frais (chenna) mijotées dans du sirop constituent un dessert simple mais nourrissant.

Vegetarian - ja6

Pour lui donner un air de fête, on décore parfois le plat avec des feuilles d'argent très fines...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Ingrédients

  • 250 g de Chenna (fromage blanc)

  • 1 cuillère à café de farine
    Sirop

  • 1 kg de sucre

  • 3 tasses d’eau

Indications de préparation

  • Réaliser le sirop en amenant le sucre et l'eau à ébullition, puis éteindre le feu et mette de côté.

  • Mélanger le chenna et la farine et former des boulettes. 

  • Réchauffer le sirop et lorsqu'il bout, ajouter 2 autres cuillères d'eau toutes les 5 min pour remplacer l'eau évaporée - c'est très important pour éviter que  le sirop ne devienne trop épais!

  • Lorsque les boulettes sont cuites, les retirer du sirop, les égoutter et les conserver dans l'eau, sous un couvercle, jusqu'à utilisation.

  • Au moment de servir, verser dessus 1 ou 2 cuillères de sirop.

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Accès au site Original - ex - cuisine-collection.com , devenu :  ja6.free.fr

 




      

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le fromage blanc

L'origine du fromage blanc remonte à la préhistoire...
Le caillé constituant le premier état de la fabrication des fromages, on l'a désigné depuis Pline l'Ancien par le qualificatif générique de son état: "mou", par opposition aux fromages vieillis et durcis.
Premier fromage des éleveurs et cultivateurs, il reste le fromage principal dans les campagnes pendant des siècles. De nouvelles appellations apparaissent à la fin du Moyen Âge et à la Renaissance: la caillebotte est une masse ou un morceau de caillé qui égoutte sur une étagère à claire-voie, la jonchée est celui mis à égoutter sur une jonchée - claie de paille. Ces 2 termes sont devenus aussi l'appellation commerciale de 2 fromages français spécifiques: la Caillebotte et la Jonchée.
L'Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, qui l'appelle "fromage pur", note, au XVIIIe siècle, qu'il "est grossier, peu lié, très disposé à aigrir. De fait, il est abandonné aux gens de la campagne".
Ce produit, initialement fabriqué à la maison ou par l'artisan fromager, connait avec l'industrialisation de nouveaux modes de fabrication et une diversification des procédés et recettes, notamment par l'emploi de lait pasteurisé.