Logo


 Poireaux au cidre
        du Pays d'Auge

 

 

 

 

 

légumes préférés 

Un goût inattendu pour un légume sous-estimé.  

 

 

 

 

 

 

 

 

ja6 site search by freefind


Ingrédients pour 6 convives

  • 3 Kg de poireaux

  • 20 g de farine

  • 200 g de beurre salé, quand même...

  • 1 Bouteille de cidre sec ou brut

  • Poivre

Indications de préparation

poireau - ja6

  • Nettoyer et laver les poireaux.
    Les laisser entiers et conserver ± 3 cm de vert.

  • Cuire la farine dans le beurre pendant 4 min dans une grande cocotte sans la faire roussir.

  • Ajouter le poivre, les poireaux.
    Mouiller avec le cidre.

  • CUISSON à four chaud et à couvert, Th 5 - 150°c, pendant 2 h.



 

 

 

 

 

 

 


C’est à sa géographie plus qu’à son histoire que le Pays d’Auge doit son unité.
L’eau, omniprésente, a façonné un relief mouvementée où se succèdent vallées aux versants souvent abrupts appelés “picanes”, plateaux et nombreux vallons.
Ce paysage est maillé d’épaisses haies bocagères.
Située à - de 30 min de la “côte fleurie” (Deauville & Houlgate), de Caen et de Lisieux, avec ses paysages vallonnés et ses prés verdoyants, le pays d'Auge est situé au cœur de la Normandie, entre les rivières de la Dives et de la Touques.
Dans les campagnes, l’habitat se disperse en une multitude de villages et de hameaux. Leurs petites routes mènent souvent à la découverte inattendue d’une église, d’un manoir, d’une ferme, voire d’une source vouée à un saint guérisseur gardées par quelques vaches ou chevaux...
Ses fermes-manoirs produisent les fameux fromages de Pont-l'Evêque, Livarot et Camembert, sans oublier les pommes, l'eau-de-vie, le calvados, et le “cidre du pays d'Auge”, désormais A.O.C.
La réputation culinaire du Pays d'Auge n'est plus à faire...

 

 

Accès au site Original - ex - cuisine-collection.com , devenu :  ja6.free.fr

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le cidre

Lorsque Varron rédigea son Rerum rusticarum, au 1er siècle av. J.-C., chaque région latines, possédaient ses pommiers. Les romains pratiquaient le greffage. Ils importèrent la pomme en Gaule.
Au XIe siècle, le cidre coulait dans les bolées ''normandes''...
Tout l’art du cidrier tient dans l’assemblage des diverses variétés de pommes qui donneront le cidre : 2/3 de pommes acides, douces-amères et aigres, 1/3 de pommes douces, récoltées à maturité, triées, broyées, puis portées au pressoir. Ce moût fermentera ± 1 mois, période au cours de laquelle il sera, comme le vin, clarifié à plusieurs reprises.
Parmi les meilleurs, ceux de Valognes et surtout de Cambremer en pays d’Auge, légèrement troubles certes, mais d’une saveur incomparable!