Logo


 Daïquiri n°1 - 1920

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un grand classique sans faiblesse !!!

Daiquiri Naturel ou n° 1 -  Cette recette est la première version du Daïquiri.

  

Le daïquiri est un cocktail dont les ingrédients principaux sont: le rhum cubain, le jus de lime (citron vert) et le sucre blanc de canne.
Il ne s'agit pas d'une variante de Ti-punch au rhum cubain, mais de glace pilée au mixeur très finement avec tous les ingrédients, afin de réaliser une sorte de sorbet liquide, très désaltérant et rafraîchissant.
Le goût du rhum n’est pas trop perceptible, et permet à la glace mixée de garder sa consistance fluide.
Le daïquiri sera servi dans un verre à cocktail.
Décliné en plusieurs variantes fruitées au fil des ans, une variante populaire est le daïquiri à la fraise.

Ce fut probablement Emilio Gonzälez, un cantinero (barman) ibérique du Plaza Hotel, qui introduisit la recette du Daiquiri cocktail à la Havanne.
Celui qui l'immortalisa fut le cantinero Constantino Ribalaigua Vert - El Grande Constante.

Celui-ci travaillait au El Floridita qui, plus tard, fut surnommé "la Cuna del Daiquiri" (le Berceau du Daiquiri). L'un des bars les plus célèbres de la planète, encore de nos jours.

En 1914, Constantino Ribalaigua Vert offre ses services au Floridita. Ce jeune Catalan ne se doute pas qu'il est au début d'une grande carrière de cantinero.
En 1918, Constante devient propriétaire du Floridita.
L'établissement reste fameux pour la qualité de ses cocktails.
La plus grande partie de ceux-ci sont à base de rhum, de jus de pamplemousse, d'orange et d'ananas.
Après avoir modifier 3 recettes différentes, il en créa une 4e, qu'il appela Daiquiri Floridita.
Pour préparer son cocktail, Constante importa des États-Unis une machine à broyer la glace de marque "Flak Mak".
Il construisit une boîte métallique, dont le fond percé de trous conservait la glace broyée en bon état.
Il ajouta enfin de la glace pulvérisée et 5 gouttes de Marasquin à la recette initiale. Les ingrédients étaient mélangés dans un mixer électrique. Le cocktail, bien frappé, était servit dans un verre givré.
Le respect du temps de mixage et des proportions donnent au Daiquiri Floridita toute sa densité caractéristique, sa texture unique et sa saveur inimitable.

Plus tard, en 1932, Ernest Hemingway pêche l'espadon à bord de l' "Anita" au large de la côte nord de Cuba...

La même année, il s'installe à l'hôtel Ambos Mundo au n° 153 de la rue Obispo.
Cet endroit, baigné par la brise de mer, possède une magnifique vue sur la ville et la baie, est idéal pour écrire.
Il commençe la version finale de son ouvrage, "Pour qui sonne le glas", à 200 m de ce bar qui allait devenir l'un des plus célèbres du monde.
Durant cette période, et ce, jusqu'à la fin de sa vie, Hemingway résida à La Havane.
C'est à cette époque qu'il découvrit le Floridita, et son Daiquiri.
Un matin, alors qu'Hemingway se promenait rue Obispo, l'une des rues les plus fréquentées de La Havane où se trouve le Floridita et l'hôtel Ambos Mundos, il arrive à l'intersection des rue Obispo et Monserrate et ne peut résister au charme du Floridita et de son magnifique bar en bois précieux.
Antonio Meilán (cousin de l'épouse de Constante) raconte qu'Hemingway entra la première fois dans le bar pour aller aux toilettes.

Les cocktails que les clients buvaient l'attirèrent. II en goûta un, puis ajouta: "C'est bon, mais je le préfèrerais sans sucre et avec davantage de rhum".
Constante le lui prépara, et le lui servit en disant: "Voilà Papa!". C'est ainsi que naquit le cocktail "Papa Hemingway".
Plus tard, l'on ajoutera du jus de pamplemousse, ce qui donnera le "Hemingway Spécial".
À partir de ce jour, il arriva chaque matin aux environs de 10 h puis s'installait sur son tabouret, le premier au coin du bar, attendant que son chauffeur aille lui chercher le journal au Plaza Hôtel, situé à 100 m.

Le Floridita devint un lieu de rencontre avec ses amis et relations de passage dans l'île.
C'est ainsi que défila, parmi d'autres, le Duc de Windsor, Gene Tunney, Jean-Paul Sartre, Gary Cooper, Luis Miguel Dominguin, Ava Gardner, Tennessee Williams, Spencer Tracy,...

Aujourd'hui encore, au Floridita, sur le mur, au-dessus de son coin préféré, se trouve un buste de bronze de 1954, année de son Nobel de littérature.
Son tabouret, protégé par une chaîne, reste pour toujours inoccupé.

 

Daïquiri fraise
Mettre 3 fraises coupées en morceaux dans un shaker avec 1 trait de sirop de fraise et écraser au pilon. Ajouter des glaçons, 5/10 de rhum ambré et 5/10 de jus de citron vert. Frapper et passer dans un verre à cocktail..

Daïquiri fraise à la menthe
Reprendre la recette ci-dessus et ajouter  6 feuilles de menthe dans le shaker en même temps que les fraises et le sirop de fraise.

Daiquiri de Piña - Daïquiri banane
1 pincée de sucre
0.7 cl de jus de citron
1.5 cl de rhum blanc
3 cl de liqueur d'ananas
120 g de glace pilée
Verser le sucre et le citron dans le mixer et dissoudre le sucre. Ajouter les autres des ingrédients et mélanger pendant 15 s. Servir avec une paille.

Daiquiri de Plátano - Daïquiri banane
1 pincée de sucre
0.8 cl de jus de citron
1.5 cl de rhum blanc
3 cl de liqueur de banane
120 g de glace
Verser le sucre le jus de citron dans le mixer, remuer pour dissoudre le sucre. Ajouter les ingrédients restants et mixer pendant 15 secondes. Servir avec des pailles dans un verre givré.

Daiquiri Floridita -  L'ultime, le vrai !
4.5 cl de rhum blanc
1 citron vert
1 c à c de sucre
Quelques gouttes de marasquin
Mixer le rhum, le jus du citron, le sucre et le marasquin avec de la glace pilée et servir frappé.

Daiquiri Rebelde
Ce cocktails doit son nom à sa couleur vert-olive qui est celle des uniformes des Forces armées cubaines.
Créé en 1959 après le triomphe de la révolution...
1 pincée de sucre
0.8 cl de jus de citron
0.8 cl de crème de menthe verte
4.5 cl de rhum blanc
120 g de glace
Verser le sucre le jus de citron dans le mixer, remuer pour dissoudre le sucre. Ajouter les ingrédients restants et mixer pendant 15 secondes. Servir avec des pailles dans un verre givré. Décoration: 1 rondelle de citron

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ja6 site search by freefind








Ingrédients pour 1 cocktail

  • 4 cl de rhum blanc

  • 2 cl de jus de citron vert

  • 0.5 cl de sirop de sucre de canne

  • Glaçons

Indications de préparation

  • Remplir un shaker à moitié de glaçons.

  • Verser tous les ingrédients dans le shaker.

  • Frapper puis passer le mélange dans un verre à cocktail.

  • Servir illico!

 

Localement:  Préparer le cocktail. Le placer au congélateur. Au moment de servir, ajouter 10 cl d’eau gazéifiée ou de Perrier, des feuilles de menthe fraîche (2 à 5 branches à écraser avec une cuillère). Ajouter des glaçons et servir très frais.

 

 

 

 

 

 

 

A shooter is an alcoholic mixed drink that contains between 25 ml and 100 ml of two or more spirits.




 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Canapés au roquefort
Faire griller des tranches de pain de seigle et tartiner chacune de roquefort.
Ajouter 1 raisin blanc sur chaque toast. Servir avec le cocktail.

 

 

 

Lorsque l’on prépare les cocktails directement dans le verre, verser toujours les alcools les moins forts en premier, sauf indication contraire.
Utiliser de la glace préparée en gros cubes, que ce soit pour agiter ou pour servir.

Les cocktails doivent être servis glacés. Placer les verres vides dans le réfrigérateur ou dans le freezer 1 h avant de servir.
Ne pas oublier que les cocktails, s’ils doivent être bons, doivent aussi être agréables à l’œil. Décorer avec des cerises à cocktail qui sont le plus souvent au marasquin, des olives farcies, des tranches de fruits frais, des brins de menthe, et des oignons à cocktail : petits oignons au vinaigre blanc.
Utiliser des oranges et des citrons non traités.

Afin d’améliorer encore la présentation de vos cocktails, givrer les verres : passer le bord des verres dans du jus de citron, puis les retourner sur une soucoupe contenant du sucre ou du sel fin pour les cocktails à base de tequila.
1 trait correspond généralement à  3 à 5 gouttes de liquide

 

 

Accès au site Original - ex - cuisine-collection.com , devenu :  ja6.free.fr

 




           

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


La lime
citrus latifolia

 

 

Le limettier est originaire de Chine. Selon R. Cottin, les Américains ont ''découvert'' la lime en Californie, en 1865, dans le régime alimentaire des émigrés chinois qui construisaient les voies ferrées...

Le limettier de Tahiti est une espèce différente du citronnier. Le nom de ''citron vert'' n'est donc pas employé par les botanistes, mais reste très utilisé en langage usuel et culinaire.

La lime peut remplacer le citron dans toutes ses applications culinaires, en particulier dans l’aromatisation des poissons.

 


Rhums agricoles

 

 

Rhum blanc
Base du ti-punch, il garde intacts les arômes de la canne fraîchement coupée.
Après une réduction du degré alcoolique effectuée à l’eau distillée ou de source, il est commercialisé à 50 et 55° en Martinique et à 59° à Marie-Galante.

Rhum vieux
Une partie du rhum blanc produit en distillerie et placé en fûts de chêne ne devient vieux qu’au bout de 3 ans.
On peut obtenir un vieillissement davantage élaboré en conservant certains rhums plus longtemps encore. Ainsi naissent les "3 ans d’âge", avec un degré alcoolique de ± 45°.
Les "5 à 40 ans d’âge" rivalisent avec les plus grands spiritueux et s’apprécient à la manière de vieux cognacs.

Rhum paille
C’est un rhum resté en foudre de chêne pendant une période qui peut varier de 12 à 18 mois, et dont l’aspect a pris une légère coloration. Il titre généralement 50°.

Rhum ambré
Obtenu par mélange du rhum paille et du rhum vieux, il a la force du rhum paille et le parfum du rhum vieux.
C’est un rhum fort et parfumé destiné à la pâtisserie, aux cocktails et aux crêpes.