Logo


 Gratin vaudois

 

 

 

 

 

 

 

En automne, redécouvrir les gratins de pommes de terre, plats familiaux par excellence...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Dans les verres, un fendant frais









Ingrédients pour 5 convives

  • 1 kg de pommes de terre

  • 1 Saucisson vaudois ou 6 saucisses fumées: Morteau

  • 350 g de fromage : appenzeller, etivaz ou Comté

  • 3 gousses d'ail

  • 2 oignons

  • 50 cl de vin blanc sec de Savoie

  • 50 g de beurre

  • Poivre

Indications de préparation

  • Peler les pommes de terre, couper en rondelles fines.

  • Peler et hacher les oignons et l’ail.

  • Beurrer généreusement le fond d’une cocotte.

  • Disposer la moitié des rondelles de pommes de terre, des oignons, du fromage râpé.

  • Poser sur l’ensemble, le ou les saucissons.
    Finir de garnir avec le reste des rondelles de pommes de terre, des oignons et le fromage râpé.

  • Mouiller avec le vin blanc.  

  • CUISSON  à four chaud, Th 5 - 200°c, couvert pendant 1 h 30.

 




 

 

 

 

 

 

 

Saucisson vaudois, à défaut 6 saucisses de Morteau.

 

 

  

Le canton de Vaud faisait originellement partie des terres de Savoie, conquises par Berne qui a favorisé la Réforme commencée par Pierre Viret.
Il a gagné son indépendance le 24 janvier 1798 par l'œuvre de Napoléon puis a adhéré à la Confédération suisse le 14 avril 1803. 
Le canton de Vaud dont le chef-lieu est Lausanne, est situé entre lacs et montagnes et possède de nombreux atouts touristiques.
Du Jura aux Alpes, du Léman au lac de Neuchâtel, il offre une diversité infinie de paysages, des panoramas à couper le souffle, mais aussi un univers gourmand aux ressources inépuisables.

À part la choucroute et les röesti, l'héritage bernois dans la cuisine vaudoise est mineur. La table vaudoise a été beaucoup plus influencée au fil des siècles par celle de ses bons cousins de Savoie et de Franche-Comté...

 

 

 

Accès au site Original - ex - cuisine-collection.com , devenu :  ja6.free.fr

 




 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'etivaz

 

 

Le grand cru des Alpes Vaudoises...
L'Etivaz AOC est un fromage au lait cru à pâte dure fruit d'un procédé de fabrication tout à fait unique. Ce sont près de 70 familles qui, entre le 10 mai et le 10 octobre, s'installent avec leurs troupeaux dans les chalets d'alpage des Alpes Vaudoises. Plus de 2800 vaches vont alors paître la riche flore alpine située entre 1000 et 2000 m d'altitude, et produire un lait à l'arôme subtil qui servira à la fabrication de l'Etivaz.
Aucun mélange n'est autorisé, on utilise exclusivement le lait du troupeau du chalet ! Il sera ensuite chauffé à l'ancienne dans le crépitement d'un grand feu de bois d'épicéa.
Au terme d'un long affinage, l'Etivaz offre à la dégustation une pâte ivoire fine et sans trous dont la texture varie de souple à légèrement cassante. La pâte est riche en arômes et subtilement fumée, avec des notes de poivre. Apprécié des connaisseurs pour sa finesse, l’Etivaz se déguste très légèrement frais, accompagné d’un vin blanc sec.
Chaque année, après 6 mois d'affinage, environs 1000 pièces de l'Etivaz sont sélectionnées afin d'être séchées naturellement dans un grenier. Après au moins 30 mois de séchage, l'Etivaz donne de savoureuses rebibes... tranches de fromage très fines, réalisées par un rabot spécial.



Le fendant

 

 

Le Fendant est un vin blanc AOC du Valais - Suisse romande - produit uniquement à base du cépage chasselas.
Il doit son nom à une particularité de la baie mûre dont la peau et la pulpe se fendent sous la pression du doigt, sans que le jus s’écoule.
Sec, franc, racé et aiguillonnant, il affiche son caractère juvénile dans une attaque fraîche et pétillante. Le Fendant est par excellence le vin de l’apéritif, de l’accueil.
Il se boit à 10/12ºc.
Idéal pour accompagner la raclette, la fondue et les fromages à pâte dure, il s’accorde aussi parfaitement avec la viande séchée, la choucroute et les escargots.