Logo


 Rouleaux de bettes au four
        avec des champignons

 

 

 

 

 

Magic Meal - ja6

Une touche d'exotisme et une belle influence anglo-saxonne pour ce plat à réaliser pour 2 gourmets.

 

 

 

 

 

 

 

ja6 site search by freefind


Ingrédients pour 2 convives

  • 4 feuilles de bette - de taille moyenne

  • Sel

  • 1,5 carottes

  • 1,5 panais

  • 1 cuillère à soupe d'huile de noix

  • Poivre

  • Noix muscade

  • 150 g de mélange de champignons en boîte

  • 1 cuillère à soupe de fines herbes - hachées

  • 150 g de fromage frais

  • 1 cuillère à soupe de sauce de soja claire

  • Beurre pour le moule

  • 1 œuf

  • 12,5 cl de lait

  • 1,5 cuillères à soupe de crème fraîche liquide

Indications de préparation

  • Blanchir les feuilles de bette environ 5 min dans de L'eau légèrement salée.
    Sortir et égoutter.
    Couper les grosses nervures et étaler les feuilles sur le plan de travail.

bette - ja6

  • Préchauffer le four à Th 6 - 180°c (chaleur tournante, 160° c).

  • Laver les carottes et les panais, éliminer les parties abîmées, les éplucher puis les couper en dés.

  • Chauffer l'huile de noix dans une poêle et cuire les légumes à l'étouffée pendant ± 6 min.
    Bien relever avec sel, poivre et noix muscade.

  • Dans une passoire, placer les champignons à égoutter et recueillir le jus.
    Ajouter les champignons et les épices aux légumes et poursuivre la cuisson ± 3 min.

  • Dans un bol, délayer le fromage frais avec le jus des champignons et la sauce de soja et incorporer aux légumes.

ficelle de cuisine - ja6

  • Sortir les légumes, les disposer sur les feuilles de bette, rouler celles-ci et les ficeler.

  • Beurrer un plat allant au four et placer les 2 paupiettes.

 crème fraîche - ja6

  • Mélanger l'œuf au lait et à la crème liquide puis verser le mélange sur les paupiettes.

  • Placer le tout à mi-hauteur dans le four et laisser cuire pendant ± 20 min.



 

 

 

 

 

 

Accès au site Original - ex - cuisine-collection.com , devenu :  ja6.free.fr

 


 

 

 

 

 

Bette, blette, carde...

La betterave, Beta vulgaris, a donné plusieurs légumes en évoluant dans le sol et hors sol: légume-racine et légume-feuille. La feuille elle-même est cultivée tantôt pour son limbe (épinard perpétuel), tantôt pour son pétiole ou carde (bette verte ou poirée).
Commune au Moyen Âge et citée par Taillevent, la ''bette'' figure souvent dans la cuisine provençale en compagnie de pignons et de raisins secs. La variété à carde rouge à fait un récent retour en force au potager d’ornement, a commencer par Villandry, mais elle était déjà connue d’Aristote. Au XIXe siècle, on ne sait pourquoi, elle était nommée ''carde du Chili''.

Dès 1600, Olivier de Serres décrit ce légume :
''Il y a 3 couleurs de bettes, de blanche, de verte et de rouge; non pour cela sont-elles de beaucoup différentes en nature, dont la plus désirable sorte est la blanche. Pour l’usage, l’on cueille les blettes en les tondant, non en les arrachant, afin de leur faire rejetter nouvelle viande. Ceste potagerie tient rang entre les nécessaires et notables du jardin, pour son utilité, pour son facile accroissement, pour sa longue durée''.

La tradition marie feuilles et cardes en gratin, mais les sépare dans la plupart des
autres recettes.



Le panais

Le panais était déjà cultivé au Moyen Âge, il figure parmi la centaine de plantes, cultivées dans les monastères, énumérées dans le "Capitulaire De Villis", ordonnance de l'époque de Charlemagne. L'histoire du panais se confond en partie avec celle de la carotte, car la distinction entre les 2 plantes, qui appartiennent à la même famille botanique, n'était pas toujours nette jusqu'à la fin de la Renaissance.
Le panais sauvage, dont il existe de nombreuses formes, est spontané dans toute l'Europe, dans le Caucase et la Sibérie. Il a été naturalisé dans les régions tempérées du monde, notamment en Amérique du Nord où il fut introduit au XVIIe siècle.

Le panais peut se consommer cuit en soupes, potages, couscous (Maghreb) et pot-au-feu, il supporte tous types de cuisson et accommode n'importe quelle viande ou poisson. Il est le plus souvent utilisé comme complément ou condiment, à cause de sa saveur assez vive.
Le panais se cuit comme la pomme de terre et peut être préparé en purée ou gratiné au four.
On peut aussi le servir cru, râpé avec huile et citron en salade.