Logo

 

 Bombe glacée à la framboise 

 

 

 

 

 

 

 

 

 











Ingrédients pour 8/10 convives

  • 250 g de framboises

  • 1 cuillères à soupe de sucre glace

  • 1/2 Citron

  • 125 g de meringues

  • 4 Œufs  

  • 150 g de sucre en poudre

  • 30 cl de crème fraîche liquide
    Décoration

  • Quelques framboises

  • Sucre glace

  • Feuille de menthe fraîche

Indications de préparation

  • Rouler les framboises sur . un linge humide. Passer les fruits au robot avec le sucre glace et le jus du demi-citron, de manière à les réduire en coulis.

  • Tamiser afin d’éliminer les graines.

  • Placer les meringues dans un sachet puis les écraser doucement avec un rouleau à pâtisserie.

  • Casser les œufs dans une terrine et les fouetter longuement au batteur électrique jusqu'à ce que le mélange soit mousseux.

  • Incorporer alors progressivement le sucre en pluie, en continuant de fouetter jusqu'à ce que la préparation devienne brillante.

  • Dans une autre terrine, fouetter la crème fraîche bien froide en chantilly

  • Mélanger délicatement les 2 préparations, puis incorporer le coulis de fruits : la préparation obtenue doit être très onctueuse.
    Incorporer alors les morceaux de meringue.

  • Verser la préparation dans un moule à bombe ou un saladier à fond rond et lisse.

  • Humecter légèrement un film étirable et en recouvrir le moule.

  • Placer au congélateur 12 h minimum.

  • Pour servir, passer un couteau entre la paroi du moule et la glace, puis démouler la bombe sur un plat de service.

  • Pour décorer, disposer des framboises autour de la bombe ainsi que quelques unes sur le sommet, et saupoudrer de sucre glace.

  • Achever le décor en plaçant 1 feuille de menthe fraîche au sommet. Servir sans attendre !



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Accès au site Original - ex - cuisine-collection.com , devenu :  ja6.free.fr

 



 

 

 

 

 

 

La framboise

 


Des graines et des débris de plantes ont été retrouvés sur les sites de villages lacustres préhistoriques en Suisse actuelle. Les Romains, grands gastronomes, ont probablement consommé ces fruits délicieux lors de la conquête de territoires frais et humides.
Pline, qui les croyait originaires de Crète, leur donna le nom de ''ronces du mont Ida''. L'Ida - 2400 m d'altitude - dans la mythologie grecque était censée avoir servi de refuge au petit Zeus. Une nymphe à son service, peut-être Aphrodite, n'hésita pas pour le nourrir à se jeter dans un fourré de ronces afin d'en recueillir les fruits. Ceux-ci, jusqu'à là étaient blancs. elle y laissa un peu de son sang : du sang mythologique donc indélébile et les mûres de l'Ida devinrent rouges...
Ce nom fut ensuite repris dans la nomenclature botanique sous le nom de ''rubus idaeus''...

Le framboisier est originaire des régions montagneuses, des landes et des lisières de forêt à sol acide, d’Europe et d’Asie.
Il pousse à l’état sauvage, en Scandinavie, jusqu’à 70° de latitude nord. On en trouve encore en France à l'état sauvage, dans le Dauphiné, les Vosges et le massif Central. Les framboisiers sont cultivés dans les jardins français depuis le Moyen Âge. À cette époque, les feuilles et les fruits étaient surtout consommés pour leurs vertus médicinales et les fruits de la ronce, proches parents, étaient considérés comme supérieurs...

À la Renaissance, on commence à l'acclimater dans les jardins familiaux. Les framboises sont des baies exquises mais très fragiles.  De taille variable, le plus souvent de couleur rouge, il en existe aussi des variétés jaunes et d’autres noires.