Logo

 

  Mousse de pamplemousse 

 

 

 

 

 

 

 

 



Ingrédients pour 4 convives

  • 3 Pamplemousses roses ou pomélos

  • 3 Œufs

  • 100 G de sucre

  • 25 G de farine, Sel

Indications de préparation

  • Râper le zeste d’ ½ pamplemousse, puis presser les 3 pamplemousses.

  • Séparer les blancs des jaunes.

  • Mettre les jaunes dans une casserole avec la farine, 75 g de sucre et le zeste de pamplemousse. 

  • Mélanger à feu doux jusqu’à l’obtention d’une crème homogène. 

  • Arroser du jus de pamplemousse, et porter lentement à ébullition tout en remuant. 

  • Laisser cuire ± 10 min à feu doux en remuant toujours jusqu’à ce que la crème nappe la cuillère. 

  • Sortir du feu. Laisser refroidir en remuant régulièrement.

  • Battre les blancs d'œuf en neige ferme avec 1 pincée de sel et le reste de sucre (25 g).

  • Incorporer délicatement à la crème en soulevant la masse de bas en haut à laide d’une spatule pour ne pas casser la neige.

  • Placer dans des coupes individuelles ou dans un plat creux. Laisser 4 h au réfrigérateur.



 

 

 

 

 

Accès au site Original - ex - cuisine-collection.com , devenu :  ja6.free.fr

 




 

 

 

Le pamplemousse

 

 

Le pamplemousse ''Citrus Grandis'', le plus gros de tous les agrumes, est indigène de Malaisie et ­d'Indonésie. Il aurait réussi à émigrer vers la Chine, l'Inde, la Palestine, et même à gagner l'Europe vers le XIIe siècle.

On raconte également que vers 1649, un capitaine anglais nommé Shaddock l'aurait Transporté de Polynésie vers la Jamaïque. Il est vrai qu'on parle de ''shaddocks'' en Amérique, et que les Antilles connaissent le ''chadek''.
Le véritable pamplemousse n’est jamais consommé. Quasi immangeable cru, fruit du pamplemoussier, gros fruit charpenté d’épaisses cloisons et emprisonné dans une écorce épaisse, doté de quelques pépins, sa saveur acide est telle qu’il n’est utilisé qu'industriellement confit ou en marmelade. Le fruit que nous mangeons, le pomelo, est un hybride de pamplemousse et d’une orange de Chine, créé par le chirurgien de Napoléon Ier, Philippe Odette, aux Bahamas, où il était prisonnier des Anglais à la suite de la bataille de Trafalgar et qui, libéré, émigra en Floride où sa culture a prospéré. Il fut aussi introduit en Europe par les Hollandais, d'où son nom ''Pompel limoes'' qui signifie “gros citron”.