Logo

 

 Porc-ananas et sauce satay 

 

 

 

 

 

 

 

Variante du traditionnel satay, qui conserve les arômes de noix de coco et de cacahuète, mais ajoute en plus des morceaux d’ananas…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si l’on utilise des brochettes en bois, les laisser tremper dans de l’eau la nuit précédente, afin d’éviter qu’elles ne noircissent lors de la cuisson…

 

 




Ingrédients pour 4 convives

  • 500 g de filet de porc

  • 1 Petit oignon - haché

  • 1 Gousse d’ail - hachée

  • 4 Cuillères à soupe de sauce de soja

  • 1/2 zeste de 1/2 citron - finement râpé

  • 1 Cuillère à café de cumin moulu

  • 1 Cuillère à café de coriandre moulue

  • 1 Cuillère à café de curcuma moulu

  • 1/2 Cuillère à café de piment en poudre - Cayenne par ex.

  • 1 Cuillère à café de vergeoise brune

  • 250 g d’ananas en morceaux, en boîte ou mieux : 1 ananas frais, épluché et coupé en morceaux

  • Sel et poivre noir fraîchement moulu
    Sauce Satay

  • 17 cl de lait de coco

  • 110 g de beurre de cacahuètes avec morceaux

  • 1 Gousse d’ail - écrasée

  • 2 Cuillères à café de sauce de soja

  • 1 Cuillère à café de vergeoise brune

Indications de préparation

  • Préparer le filet de porc en enlevant le gras.

  • Couper le filet en cubes de 2,5 cm de côté. Les placer dans un grand saladier.

  • Mettre l’oignon, l’ail, la sauce soja, le zeste de citron, les épices et le sucre dans un robot mixer.
    Ajouter 2 morceaux d’ananas et actionner jusqu’à l’obtention d’une pâte assez lisse.

boite ananas - ja6

  • Verser la pâte sur les cubes de porc et mélanger soigneusement.

  • Enfiler les morceaux de porc sur des brochettes en bois, en les alternant avec les morceaux d’ananas restants.

  • Préparation de la sauce.
    Verser le lait de coco dans une petite casserole et incorporer le beurre de cacahuètes.
    Ajouter les autres ingrédients de la sauce et laisser cuire au barbecue, sur feu doux, en remuant jusqu’à ce que le mélange soit chaud et lisse.
    Couvrir et garder au chaud sur le pourtour du gril…

  • Cuire les brochettes de porc à l’ananas sur un feu moyennement chaud, de 10 à 12 min, en les tournant de temps en temps, jusqu’à ce qu’elles soient dorées et bien cuites.

  • Servir accompagnées de sauce satay.  




 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La brochette est un produit plébiscité.
Celle-ci a très nettement une connotation festive et "vacances".
On consomme des brochettes généralement à l'extérieur et en été.
Retrouver cette ambiance à l'intérieur et en hiver est généralement apprécié, à condition de rappeler le contexte à travers le décor mais surtout l'atmosphère.
Au niveau du décor, l'on recherche la convivialité, la petite fête, alors il doit être chaud, simple et rustique.
La présence d'un bar à cocktails serait appréciée.
Le vin peut être "au tonneau", mais la présentation des brochettes doit être esthétique : présentation en ligne, en épis, en volutes et jeu de couleurs...

La plupart des brochettes peuvent être réaliser, au four position gril, en appartement.

Pour un repas composé spécifiquement de brochettes, l'idéal reste de présenter une grande variété de brochettes avec une taille telle, que l'on puisse raisonnablement en consommer 5 ou 6 pour pendant l'ensemble du repas.

Il ne s'agit plus de proposer les grosses brochettes des restaurants grecs ou les mini-brochettes des Japonais.
Le repas entier peut être présenté sous forme de brochettes:
Entrée, plat principal et dessert.
Le plat principal sera choisi parmi des brochettes de viande rouge, d'abats, de poisson, de fruits de mer (crus ou cuits), de merguez, de saucisses, de volaille, avec des légumes embrochés.
À côté de ces brochettes, on souhaite  une grande variété de salades et surtout des sauces et condiments en libre service.
L'objectif est de pouvoir combiner facilement différentes saveurs, de réaliser des mariages de goûts connus ou surprenants.
À la rigueur, on admet les légumes chauds tel que le riz ou les pommes de terre, mais les frites sont définitivement rejetées dans ce thème.

 

 

 

Accès au site Original - ex - cuisine-collection.com , devenu :  ja6.free.fr

 




 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 L'ananas

 



Les Indiens Tupis l’appelaient ''nanae'' qui signifie parfum. Cultivés et sélectionnés dans la nature par les Indiens d’Amérique centrale depuis des millénaires, ces fruits firent sensation parmi l’équipage de Christophe Colomb, en 1493.

Des motifs en ananas furent repris par les artistes européens, parfois déformés, sur des pommeaux et des poignées... En 1550, des ananas conservés dans du sucre étaient expédiés en Europe comme une friandise luxueuse, exotique et lucrative.

Fin XVIe, l’ananas s’était répandu jusqu’en Chine, aux Philippines et acclimaté à Java. Il colonisa peu après la côte ouest de l’Afrique. En 1686, un Hollandais du nom de Le Cour parvint à le cultiver sous serre et, en 1690, il approvisionnait les horticulteurs anglais.

L’engouement pour les ananas fut tel que les jardiniers les cultivèrent jusqu’en Écosse, sous serre, sur couches chaudes et profondes, fertilisées au fumier de cheval. En 1702, Louis XIV put goûter un ananas mûri dans les serres du château de Choisy-le-Roi !

3 principales variétés :

  • ''Cayenne lisse'', le plus courant. En dépit de son nom, il vient de Côte d’ivoire et du Cameroun.

  • ''Gros fruit'' — il peut peser plus de 3 kg — à chair ferme et jaunâtre, juteux et sucré, importé de Martinique et d’Afrique du Sud, aux feuilles épineuses, à chair jaune plus pâle, mais ferme, sa saveur est plus douce que le Cayenne.

  • ''Red spanish'' originaire du Cameroun, généralement rond à chair blanche et peau légèrement rougeâtre, particulièrement savoureux.

 


Le sucre roux

 


Cassonade

Le sucre du sanskrit ''sarkara'', trouve son origine en Asie (Chine, Inde, Perse).
Dès le IIIe siècle av.JC, la canne à sucre était connue dans la vallée de l'Indus, où elle poussait à l'état sauvage. Diffusée dans un premier temps par les Perses et les Arabes jusqu'au Bassin méditerranéen. Les Grecs et les Romains désignaient alors le sucre sous les noms de ''sel indien'' ou ''miel d'Asie''.
 


Vergeoise brune & blonde

La canne à sucre a été introduite, par les explorateurs et colonisateurs originaires de la péninsule Ibérique, aux Açores, à Madère, au Cap-Vert, puis aux Antilles et en Amérique continentale.
• La cassonade est le sucre brut de canne raffiné 1 fois.
• Le sucre roux est extrait du sirop restant après extraction du sucre blanc. Le produit obtenu est une masse de fins cristaux, enrobés d'une pellicule de sirop coloré au goût de mélasse.

Le sucre de betterave représentant environ 45 % de la production mondiale de saccharose. Produit depuis la seconde moitié du XVIIIe siècle (le procédé de solidification fut mis au point par le chimiste allemand Andreas Margraff en 1747). Napoléon Ier, lors du Blocus continental, en fit accélérer la production...
• La vergeoise : Sucre de betterave fabriqué avec des sirops de qualité inférieure additionnés d’un colorant. 
• La mélasse de betterave à sucre ayant un goût prononcé, on n'en extrait généralement pas (sauf pour la vergeoise!) de sucre roux...