Logo

 

 Black velvet - 1861

 

 

 

 

 

 

Le célèbre Black Velvet "velours noir", cocktail qui mêle champagne et Guinness, fut inspiré au barman du Brook’s Club de Londres par la mort du prince Albert en 1861.
Toute l’Angleterre pleurait le père des 9 enfants de la reine Victoria.
Sens de l’à-propos ou puritanisme?
L’inventif barman décida que même le champagne devait porter le deuil.
Il mélangea en proportions égales champagne et Guinness...
La vogue du Black Velvet atteignit les rivages de l’Inde où les rajahs le surnommèrent "lait de tigre" !

 

Poor man"s black velvet
Remplacer le champagne par du cidre.

Maréchal
Remplacer la Guinness par de la pils blonde.

 

 

 

 

 

 

 

 

Éviter les glaçons. Verser directement dans les coupes placées au congélateur 1 h avant la dégustation…

 

ja6 site search by freefind

 

 


Ingrédients - tous à 8°c

Indications de préparation

  • Verser doucement la Guinness dans un verre froid préalablement rincé rapidement à l’eau froide.

  • Verser plus doucement encore le Champagne.

  • Brasser délicatement 1 fois.

  • Déguster frais.

 

 







 

 

 

 

 

Bricks de fromage aux herbes
Mélanger 150 g de fromage frais de type carré frais avec 50 g de gruyère râpé, 1/2 bouquet de menthe, 1/2 bouquet de basilic et 5 brins de ciboulette ciselés.
Couper 6 feuilles de brick en 2. Replier chaque demi-feuille en 2, déposer 1 c à s de mélange et replier en triangle.
Faire dorer à la poêle avec 1 filet d'huile.
Servir avec le cocktail.

Bricks de fromage aux épices
Mélanger 150 g de fromage frais de type carré frais avec 50 g de gruyère râpé, 1/2 c à c de paprika doux, 1/2 c à c de curry et 1 pincée de piment doux.
Couper 6 feuilles de brick en 2. Replier chaque demi-feuille en 2, déposer 1 c à s de mélange et replier en triangle.
Faire dorer à la poêle avec 1 filet d'huile.
Servir avec le cocktail.

 

La véritable Guinness est une bière épaisse de couleur foncée, servie avec un faux col d’un blanc crémeux. Elle est fabriquée avec un mélange d’orge maltée grillée, de houblon, de levure et d’eau pure de Dublin. Mais la Guinness, c’est aussi toute une histoire et une tradition qui font partie intégrante de la culture irlandaise.
C’est Arthur Guinness qui est à l’origine de cette fameuse bière. Il naquit en 1725. En cette période du XVIIe siècle, l’industrie de la bière était encore restreinte et peu prospère.
Pourtant, en 1759, Arthur acheta une petite brasserie dans le village de St James’ Gate, moyennant un bail annuel de 45 livres pour durée de...  9 000 ans. La bière était alors presque inconnue dans les campagnes, mais Arthur pressentait déjà l’énorme potentiel de la brasserie. Il commença par fabriquer une bière blonde issue du mélange de plusieurs tonneaux. II brassait également l’Entire (l’Entière), une bière provenant d’ 1 seul fût et fabriquée à base d’orge grillée, qui possédait une couleur foncée caractéristique.
À l’époque, la Porter, une brune corsée alors très prisée à Londres, pénétrait la campagne irlandaise à bord des péniches qui naviguaient alors sur les canaux au départ de Dublin, mais elle arrivait généralement éventée au terme de son voyage.

Voulant prendre les Anglais à leur propre jeu, Arthur s’essaya à la fabrication d’une nouvelle Porter. Ce stout eut immédiatement davantage de succès que les bières fabriquées par les brasseurs de Dublin, et Arthur Guinness ne se consacra bientôt plus qu’à sa seule fabrication. Au début des années 1790, la Guinness se fit une belle réputation à Londres. Arthur mourut en 1803, laissant à ses fils une affaire qui allait devenir un empire. Pourtant, la brasserie, fut affectée par la récession consécutive aux guerres napoléoniennes...
L’un des fils, prénommé lui aussi Arthur, décida qu’il convenait, pour s’en sortir, de fabriquer la meilleure bière brune qui soit : une idée qu’il mit immédiatement en application en créant l’Extra Superior Porter, alors que les autres brasseurs jouaient plutôt l’économie en cette période difficile. 
 

Nombre d’entre eux disparurent d’ailleurs à cette époque, tandis que Guinness devint la plus grande brasserie de Dublin, puis d’Irlande, en 1833.
À la même époque, les transports se développèrent. Les voies ferrées apparurent en Irlande et en Angleterre, facilitant le transport de la bière dans tout le pays. La Royal Navy fit commerce de la Guinness jusqu’en Afrique de l’Ouest, aux Antilles et en Asie. Le fils d’Arthur, Benjamin Lee, fit de Guinness la plus grande brasserie du monde.
Aujourd’hui, et depuis 1962, Guinness possède plusieurs brasseries dans le monde, au Nigeria, en Malaisie, à la Jamaïque, etc…  
- 2002

 

Accès au site Original - ex - cuisine-collection.com , devenu :  ja6.free.fr

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le champagne

 

 

Sa robe d’or aux reflets paille et sa très grande richesse aromatique ou se mêlent des arômes de pain grillé et de noisette ainsi que quelques touches minérales, donnent à ce vin fin et léger un équilibre remarquable.
Installé sur les collines qui surplombent la Marne et l’Aube, le vignoble champenois nous offre un vin “festif” unique au monde...